Cette rubrique est réservée aux membres du comité de Thur Ecologie transport souhaitant s'exprimer plus librement; elle ne saurait de ce fait engager l'association.

Fukushima, Nagasaki, Hiroshima, ou le coût du nucléaire :

 

Des drames japonais qui n’empêchent pas le pays de dresser la tête après la catastrophe.

Mais à quel prix : celui du mensonge, de la dissimulation, de l’intimidation…

 

Fukushima, dont la couverture médiatique en France et chez nous a été largement pourvue. A Saint Amarin aussi lors de notre conférence en mars dernier, avec le témoignage très documenté et vécu de deux femmes originaires de ce pays.

 

Après Hiroshima et Nagasaki, un drame nucléaire en triple exemplaire vécu dans une grande dignité, mais qui a pour origine une culture du respect quasi absolu de l’autorité. On connaît trop bien ce qui en résulte et les exemples ne manquent pas dans l’histoire de l’humanité. C’est à cette aune qu’il nous faut mesurer le courage de ceux qui désobéissent et s’opposent à cela.

 

A notre niveau,c'est un motif supplémentaire de combattre les raisons à courte vue de ceux qui défendent le maintien de la centrale de Fessenheim.

 

Et c’est dans ce contexte qu’il me vient une chanson, fort à propos, de Georges Moustaki :

 

« Par la colombe et l'olivier,
Par la détresse du prisonnier,
Par l'enfant qui n'y est pour rien,
Peut-être viendra-t-elle demain.

Avec les mots de tous les jours,

Avec les gestes de l'amour,
Avec la peur, avec la faim,
Peut-être viendra-t-elle demain.

Par tous ceux qui sont déjà morts,
Par tous ceux qui vivent encore,
Par ceux qui voudraient vivre enfin,
Peut-être viendra-t-elle demain.

Avec les faibles, avec les forts,
Avec tous ceux qui sont d'accord,
Ne seraient-ils que quelques-uns,
Peut-être viendra-t-elle demain.

Par tous les rêves piétinés,
Par l'espérance abandonnée,
À Hiroshima, ou plus loin,
Peut-être viendra-t-elle demain,
La Paix ! »

 

JLL


 

 

Vous refusez les compteurs CPL et notamment le compteur Linky

 

Cliquez sur la rubrique Energies

(ci-dessus)

Vous y trouverez : infos techniques, pétition, modèle de lettre, liens…

 

&&&&&&&&&&&&&&&&&&&

 

Pour une adhésion

 

ou recevoir la

Plaquette (dépliant)

 

De l’association

 

 

Cliquez dans la rubrique

Nous contacter ci-dessus

 

&&&&&&&&&&&&&&&

 

 Pour lutter contre la pollution produite par le CO2, tout en  permettant à toutes & à tous de se déplacer, exigeons la gratuité du transport collectif

&&&&&&&&&&&&&&&&&&

 

CONFÉRENCE SUR

LE CANCER

avec le Dr SCHWARTZ

Au CAP de Saint Amarin

 

La vidéo de la conférence est disponible sous l'adresse :

 

https://viméo.com/206601189

 

 &&&&&&&&&&&&&&&

 

Un article du Site REPORTERRE:

En Alsace, la plus grande nappe phréatique d’Europe est menacée par les « déchets ultimes » de Stocamine

 

Dans le Haut-Rhin, 500 mètres sous terre, les galeries s’effondrent lentement sur les 44.000 tonnes de déchets hautement toxiques du centre de stockage Stocamine. Les habitants se mobilisent pour que ces rebuts soient extraits avant qu’ils ne contaminent la plus grande nappe phréatique d’Europe. Mais la préfecture pourrait prochainement autoriser leur ensevelissement définitif.

 

A LIRE SUR REPORTERRE du 13 mars 2017.

 

En Marque-page :   En Alsace, la plus grande nappe phréatique d’Europe est menacée par les « déchets ultimes » de Stocamine

 

--------------------------------------

Voir aussi en rubrique "Ecologie et Santé", l'article suivant:

 

> STOCAMINE: La déclaration de l'association aux commissaires enquêteurs contre l'enfouissement des déchets et les effets prévisibles sur la nappe phréatique

 

> dans la même logique pour la protection de l'eau: la décision du comité de Bassin Rhin-Meuse: anticiper pour ne pas subir l'influence climatique (DNA du 7/12/2016)